L'ancienne et la nouvelle église

C'est en 1880 que le curé de l'époque, François­-Louis Bonnardel faisait jeter les fondements d'une église neuve en remplacement d'une ancienne église romane délabrée et abandonnée, située juste à côté, comme l'indique la photo.


Cette nouvelle église fut achevée en 1883 et consacrée par Monseigneur Perraud en 1885. Elle résultait d'un don personnel de Monsieur le curé, membre de la famille Bonnardel, propriétaire du château de Chassignoles.
Le 15 avril 1893, après des négociations de près de dix années, l'acte permettant l'échange de la nouvelle église contre l'ancienne était enfin conclu. Le curé fatigué, y apposait péniblement sa signature : l'arrêté indique que « la commune de Bonnay est autorisée à échanger avec M. l’Abbé Louis Bonardel, l’église communale contre une église succursale récente, avec son enclos, que M. l’Abbé et sa famille venaient de faire construire de leurs propres deniers, à charge de faire démolir la vieille église. »
Le 16 avril, la vieille église s'écroulait subitement, ôtant tout argument aux derniers opposants à l'échange ; le 17 avril la cloche était descendue en hâte pour être installée dans le nouveau clocher. Elle s'ébranlait pour la première fois le 19 avril pour sonner le glas funèbre du curé !

De l’ancienne église subsiste un pan de mur appareillé en opus spicatum, qui ferait remonter sa construction vers l’an mille.
Elle était sous le vocable de Sainte Marie, du patronage de l’abbé de Tournus et de l’archiprêtré du Rousset.

 

 

Cimetière 1

Le cimetière, de nos jours, à l'extérieur du bourg

 

 










Extrait des archives départementales de Saône-et-Loire

Projet de restauration ancienne église

Projet de restauration (1865) de l'ancienne église de Bonnay, jamais réalisé.