Voici Bonnay, en Saône-et-Loire

 

Au centre d'un cercle qui passerait par Chalon, Montceau, Mâcon, le village de Bonnay est depuis mille ans, un site clunisien.
Une longue histoire qui nous a laissé le doyenné de Saint-Hippolyte, deux châteaux et quelques vignes
qui produisent l'appellation Mâcon blanc...

Bonnay s’est développé sur le flan d’une colline qui rejoint la Guye, principal affluent de la Grosne. Le hameau de Besanceuil quant à lui est accroché sur un replat situé à la base d’une pente abrupte dessinant l’éperon qui surplombe le méandre de la vallée de la Guye. Enfin, Saint-Hippolyte est implanté au sommet d’une butte qui domine la vallée de la Guye.

Ces implantations permettent à ces trois sites d’avoir une vue dominante sur la vallée de la Guye et sur les monts opposés constituant les premiers contreforts du Mâconnais.

Le territoire communal présente un relief fortement vallonné mais peu accidenté orienté Est/Ouest avec une amplitude de l’ordre de 180 mètres (point haut 378 mètres, point bas 197 mètres).

Il est intéressant de noter que le relief du territoire communal adopte quelquefois un profil « en terrasse » ou en « marche d’escalier » qui a influé sur le lieu d’implantation de l’homme.

 

 

En 2014, la commune de Bonnay comptait 330 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.

 

Tableau population depuis 1793

 

 

Bonnay, Mairie, 71La mairie

de gauche à droite : le 1er adjoint Jean-Guy Lebeau, le 2ème adjoint Agnès Catoire, le maire Christophe Parat
 
* *
*

 

Tout le web de Saône-et-Loire

 * *
 *

 

Le bulletin 2016 est paru :

pour le lire, cliquez sur l'image

 
Le bulletin 2015 est paru en janvier 2016 :

pour le lire, cliquez sur l'image

Bull 2015 prem page

Le Bulletin Municipal 2014 est paru en janvier 2015 


vous pouvez le lire ici

Couverture bulletin 2014